La spiruline de la Côte bleue est dans la Marseillaise

La spiruline de la Côte bleue est dans la Marseillaise

ET voila un article passé cet été, où l'on peut voir l'équipe au travail!

Spiruline : l'algue verte miracle de la côte bleue

Gignac-La-Nerthe

Dans une ferme locale, la spiruline, aliment santé en vogue, est cultivée et récoltée artisanalement.

Route des bassins à Gignac-la-Nerthe. L'adresse semble avoir été choisie spécialement pour accueillir la ferme artisanale de Martin Petitjean. Ici, point de légumes, ni d’animaux, on y cultive dans de l'eau saumâtre, un aliment de plus en plus en vogue : la spiruline.

Marine, diplômée en biologie, travaille sur l’exploitation depuis un peu plus d’un an. Elle veille sur cette algue ou plus précisément sur cette cyanobactérie qui réclame une température de croissance de 20 à 37°C. « Ici on brasse constamment le milieu de culture avec des roues à aube », explique-t-elle en faisant visiter les bassins qui s'étendent sur 360 mètres carrés, colorés par le vert intense de la spiruline.

Apparue il y a plus de 3 milliards d'années, la spiruline a contribué à la modification de l’atmosphère en produisant de l’oxygène par photosynthèse. Elle est, aujourd'hui, très recherchée pour ses qualités nutritionnelles. « La spiruline c’est 60 à 70% de protéines. C’est plus que la viande ou le poisson », indique Marine avant d’ajouter : « Elle contient aussi toutes les vitamines sauf la vitamine C, mais aussi du béta-carotène en plus grande quantité que dans les carottes t de la phycocyanine, un pigment bleu qui est un très bon anti-oxydant que l’on trouve dans aucun autre aliment. »

Une composition qui fait de la spiruline un tonifiant recherché notamment pas les sportifs et les personnes carencées.

Dans la salle de production, Boris et Sandra s’affairent. La spiruline récoltée à l’aube qui a l’aspect d’une crème pâtissière à la pistache est tamisée. Les pains de spiruline, pressés dans un drap, sont ensuite passés dans une sorte de hachoir à viande. La spiruline en ressort sous forme de spaghetti vert profond. D’un geste sûr, Sandra les dispose sur des claies. Ils seront ensuite séchés durant 24 heures avant d’être réduits en paillettes. « Notre méthode de séchage artisanale permet de conserver tout l’intérêt nutritif de la spiruline à la différence des procédées industriels qui chauffent la matière pour la sécher plus vite », insiste Marine. La ferme de la côte bleue réalise deux à quatre récoltes par semaine entre avril et novembre, le reste de l’année la spiruline entre en dormance. La production annuelle atteint 1.5 tonne de spiruline.

Comment la consommer ? « Dans des salades, dans des yaourts, dans du muesli… », énumère Marine qui conseille aussi de saupoudrer des paillettes sur des plats chauds, directement dans l’assiette pour ne pas dégrader les qualités nutritionnelles de l’algue-miracle avec la cuisson. Quant à ceux qui seraient rebutés par son goût légèrement salé et végétal, Marine leur conseille de profiter tout de même de ses bienfaits… en comprimés.

Visite à la ferme le mardi soir de 18h à 19h

www.spirulinedelacotebleue.fr

Léo Purguette, La Marseillaise, samedi 28 et dimanche 29 juillet 2018

Répondre

* Nom :
* E-mail : (Not Published)
* Comment:
Type Code