Tout  savoir sur la spiruline

Qu’est-ce que la spiruline ? Comment la consommer ? Quels sont ses bienfaits ? Ses éventuels effets indésirables ?
Nous allons tâcher de répondre à toutes ces questions !

1.
Qu’est-ce que la spiruline ?
2.
Un peu d’histoire
3.
Comment se cultive-t-elle ?
4.
Quels sont les bienfaits de la spiruline ?
5.
Quelle est sa composition ?
6.
Comment l’utiliser ?
7.
La spiruline bio ?
8.
Quels sont les dangers de la spiruline ?
9.
Quels sont les efefts indésirables et les contre-indications de la spiruline ?

1. Qu’est-ce que la spiruline ?

Il y a encore quelques années, peu de monde connaissait vraiment la spiruline. Mais de nombreuses questions se posent tout de même lorsque l'on observe un bassin de spiruline. La première, c'est en général : mais elle est où la spiruline ?!
Et oui la spiruline est microscopique il en résulte une eau verte composée de microfilaments presque invisibles à l’œil nu. Une micro algue ? Pas vraiment. Si la spiruline a longtemps été considérée comme une algue bleue (alors que oui d'accord elle semble verte), elle ne l'est plus. Pour une raison qui peut surprendre : Il s'agit d'une bactérie, mais nous conserverons le terme algue, pour des raisons pratiques.
Mais alors, on mange des bactéries... ? Et oui, mais une part de l'intérêt est là. La spiruline est la seule bactérie que nous consommons pour ce qu'elle est (à ce que je sache). Et une bactérie apporte de nombreuses choses que l'alimentation « classique » n'apporte pas. De nombreuses études ont été faites sur ces polysaccharides bactériens qui ont des bienfaits pour la santé. Pour les vitamines, comme la vitamine B12, que l'on ne retrouve pas chez les végétaux, pour ses pigments, notamment, la phycocyanine qui est un pigment bleu magnifique, qui n'existe pas chez les végétaux et qui a de nombreuses vertus pour la santé, comme antioxydant, comme précurseur de la production des globules rouges mais à qui de nombreuses études prêtent aussi des propriétés immunitaires intéressantes. Si la spiruline n'est pas un végétal, elle fonctionne comme une plante, c'est un producteur primaire. La spiruline est totalement végan, c'est un organisme qui fait la photosynthèse, comme les plantes. C'est même leur ancêtre.

2. Un peu d’histoire

La spiruline est une forme de vie ancestrale de notre planète, une petite « algue » spiralée
-d'où son nom- d’un dixième de millimètre et dont les origines remontent à plus de trois milliards d’années. Et ouais ! C’est un des premiers organismes qui a su utiliser l’énergie lumineuse du soleil pour se nourrir (la photosynthèse), faisant de pair apparaître l’oxygène sur terre, préalable qui permit la vie animale, la vie humaine...

La Spiruline comme source de nourriture, était connue des Mexicains et des Tchadiens depuis des centaines d’années. Elle croît naturellement dans des nombreux lacs, car ce n'est pas une algue marine. Au Tchad la spiruline lacustre est toujours consommée traditionnellement. On rencontre d’autres de ces lacs en Afrique, en Amérique du sud, en Asie, et l’on trouve même la spiruline… en Camargue ! Les essais de culture de spiruline camarguaise sont en cours, mais finalement, elle est assez proche d'autres spirulines africaines, qui se déplacent de lacs en lacs, amenées par les oiseaux migrateurs.

Les premiers écrits relatant cette source de nourriture datent de 1524. Fray Toribo de Bonavente rapporte et décrit que des Aztèques vivaient au bord du lac Texcoco et mangeaient un gâteau bleu-vert appelé tecuitlatl. La Spiruline poussant dans le lac était le seul ingrédient entrant dans la composition de ce gâteau.

Au Tchad elle prend le nom de Dihé, elle est de plus en plus consommée, et elle était à l'origine réservée aux femmes enceintes qui en prenaient lors de leur grossesse et après l'accouchement pour diminuer leurs carences

Les résultats spectaculaires de la spiruline en Afrique pour lutter contre la malnutrition (la spiruline permet de guérir du syndrome de marasme de kwashiorkor en quelques semaines), et pour aider les malades (grâce à l’activité antivirale de la spiruline) ont permis de faire connaître au monde les qualités étonnantes de cette petite algue, qui est un des aliments les plus complets qu’il soit possible de trouver.

Les premières cultures de spiruline datent des années 70. Cela fait donc 50 ans qu'on la cultive, mais seulement une vingtaine d'années selon des méthodes paysannes, non industrielles.

3. Comment se cultive-t-elle ?

La spiruline française est cultivée selon des méthodes simples, qui s'inspirent un peu de l'hydroponie, un peu du métier de saunier, c'est pourquoi on a créé le mot « spirulinier » pour désigner le producteur de spiruline artisanale. La spiruline est brassée, dans des grands hippodromes peu profonds, puis quand elle est assez dense, elle est récoltée tous les jours d'avril à novembre (dans le sud de la France). Elle est séchée à l'ombre, à température ambiante, afin de préserver toutes ses qualités nutritionnelles.

Pour la récolte le plus simple c'est de regarder ce petit reportage de Made in Marseille à la ferme :

La spiruline est ensuite mise en sachet à la ferme ou à l'esat de Marignane (établissement de service d'aide par le travail)

4. Quels sont ses bienfaits ?

Tout d'abord la spiruline convient à tous !
• aux actifs : tonus, vitalité et bien-être au quotidien
• aux jeunes enfants (dès 3 mois) et aux adolescents en croissance ou en période d’examens
• aux seniors : limite les carences et lutte contre les radicaux libres
• pendant et après la grossesse : éléments nutritionnels indispensables notamment l’acide gamma linoléique présent naturellement dans le lait maternel et dans la spiruline
• aux végétariens et aux végans : source de protéines végétales complètes et assimilables, vitamines et minéraux indispensables à un bon équilibre alimentaire.
• Aux sportifs : Meilleure résistance à l'effort, et meilleure récupération après l'effort, la spiruline a la propriété d'augmenter la VO2 max ! (la capacité d’oxygénation du corps)
• Aux personnes carencées en Fer : La spiruline est une excellente source de fer qui s'assimile très bien.
• Et aux animaux ! Et oui n'oublions pas nos petits amis. La spiruline convient à la majorité des animaux. Des poissons, en passant par les chats, les chiens, les chevaux, on observe les bienfaits sur leur santé.

La spiruline est très complète et nous aide à nous maintenir en forme, à nous tonifier. De nombreuses études ont mis en évidence ses propriétés.Elle stimule le système immunitaire et augmente la protection antioxydante ! Avec une richesse nutritionnelle impressionnante, c'est un vrai cocktail de minéraux, de vitamines, de protéines et d'acides gras essentiels.
Elle est très bonne pour renforcer les phanères, les cheveux, les ongles.

Pour en savoir plus sur ses bienfaits, le mieux est encore de consulter l'avis des heureux consommateurs de spiruline. Vous trouverez sur notre page d'avis, les témoignages de nos clients fidèles. N'hésitez pas à ajouter le vôtre, nous serons ravis de le publier !



les avis

5. Quelle est sa composition ?

La spiruline détient le record dans ses proportions en protéines, fer, vitamines B12 et bêtacarotène (provitamine A) sur tout autre aliment connu. Chacun de ces éléments sont hautement biodisponibles, notamment car la spiruline, contrairement aux végétaux, ne dispose pas de paroi de cellulose, on l'assimile donc très bien !

La spiruline, c'est 60 à 70% de protéines complètes. Par complètes on entend, que tous les acides aminés qui composent les protéines humaines y sont présent dans ces proteines. Ce qui est très rare dans le monde végétal. C'est l'aliment le plus riche au monde en protéines Et pour produire 1 kg de protéines de spiruline, il faut 180 fois moins d'eau que pour produire 1kg de protéine de bœuf (qui est, il faut l'avouer, le pire exemple en la matière).

Il y a autant de bêtacarotène dans une cuillère de spiruline que dans un comprimé de bêtacarotène (6 à 8 mg) ! A nous une peau bien bronzée. Si l'on regardait les paumes d'un consommateur de spiruline assidu, on remarquerait qu'elles sont orangées !

Le fer : c'est la meilleure source alimentaire disponible. En plus elle n'a pas les effets secondaires des médicaments sources de fer.

Son pigment bleu, la phycocyanine , que l'on ne retrouve dans aucun autre aliment, lui confère des propriétés stimulantes et antioxydantes.

La phycocyanine est un composant important de la spiruline puisqu'on ne le retrouve nulle part ailleurs dans l'alimentation. On retrouve entre 15 et 25% de phycocyanine dans les spirulines.

Depuis quelques temps des marques se sont positionnées sur le marché de la phycocyanine pure, proposant toutes la meilleure ! On se retrouve en réalité avec des extraits sous dosés, contenant quelques milligrammes de phycocyanine, quand une simple petite cuillère de spiruline de 3 grammes contient à 20% contient environ 600 mg de phycocyanine, ou 20 grammes dans un sachet de spiruline ! Vous pourrez comparer par vous-même!

• Son taux de chlorophylle est l'un des plus élevé du règne végétal.

• Elle contient de la superoxyde dismutase, une enzyme qui participe à la réduction du stress oxydatif. Le pouvoir antiradicalaire de la spiruline est immense. Une cuillère à café apporte 50% des besoins en antioxydants journaliers

• Elle est un des rares aliments (avec le lait maternel l'huile de bourrache) à détenir de l'acide di-homo gamma linolénique : DGLA (un acide gras essentiel Oméga 6).

• Elle contient autant de vitamines E que les germes de blé.

Pour aller plus loin, voici la composition nutritionnelle de la spiruline :

Protéines65 % en poids
Glucides15 % en poids
Minéraux7 % en poids
Lipides6 % en poids
Fibres2 % en poids
Eau5 % en poids
Contenu énergétique5 calories/g s ou 20,9 kJ

Pigments

Phycocyanine1,5g
Chlorophylle a110mg
Caroténoïdes (dont B carotene)37mg

Acides gras essentiels

Acide linoléique8 g/kg
Acide gamma-linolénique (GLA)10 g/k

Pour 10g

AJR pour 10g

Vitamines

Béta-carotène (pro vitamine A)

14mg

290%

E (Tocophérol)

1mg

8,50%

B1 (Thiamine)

0,35mg

32%

B2 (Riboflavine)

0,4mg

28%

B3 ou PP ( Niacine)

1,4mg

8,5%

B12 (Cobalamine)

3.6µg

144%

K (Phylloquinone)

200µg

266%

Minéraux

Calcium

100 mg

12,5%

Chrome

30µg

133%

Cuivre

120µg

12%

Fer

7mg

50%

Magnésium

40mg

10%

Manganèse

0,5mg

25%

Phosphore

80mg

11%

Potassium

140mg

7%

Sodium

90mg

4,50%

Enzyme

Superoxyde-dismutase

15000UI

Nos produits

6. Comment l’utiliser ?

La spiruline se consomme en cure ou bien tout au long de l’année suivant vos besoins. • La consommation classique est d'environ 3 à 5 grammes par jour (une petite cuillère bombée), le matin ou dans la journée, accompagnés d’un verre d'eau ou d'un fruit riche en vitamine C (ou un jus) si vous désirez améliorer la fixation du fer. Vous n'êtes pas obligés de la mâcher (ça colle quand même un peu aux dents) vous pouvez juste l'avaler.

La spiruline peut également être cuisinée ou saupoudrée dans votre alimentation, mélangée à vos salades, yaourts, ou pâtes par exemple, il est préférable de ne pas la faire cuire pour conserver ses propriétés nutritives, mais vous pouvez faire exception si vous voulez faire un joli cake vert à la feta, ou d'autres excellentes recettes à base de spiruline en paillette ou en poudre que vous retrouverez sur notre page des recettes !

les recettes



Les personnes carencées, les sportifs, les végétariens peuvent consommer deux cuillères à café de spiruline par jour.

On peut en consommer plus, jusqu'à dix grammes par jour, mais à réserver à de courtes durées : entraînement sportifs intenses ou en compétition, problèmes de santé menant à des carences ponctuelles importantes ou des difficultés à s'alimenter. Il n'y a pas de vrai risque de surdosage à prendre des doses plus importantes pendant une courte durée (quelques semaines)

• Il est recommandé durant la première semaine de ne prendre qu’un quart de cuillère à café puis une demi cuillère à café, avant de prendre une cuillère à café de spiruline pour laisser au corps le temps de s’accoutumer à la spiruline. Une trop forte dose au début pourrait entraîner un léger mal de crâne dû aux effets détoxifiants, ou un effet laxatif (voir plus loin, les effets secondaires)

• Dans tous les cas, adaptez aussi votre consommation à votre ressenti. Si vous êtes une vraie pile en consommant de la spiruline, vous pouvez diminuer la dose et trouver celle qui vous convient.

• Pour les comprimés, qui sont dosés à 500 mg : il est recommandé de consommer 6 à 10 comprimés par jour (trois à cinq grammes). Comme pour les paillettes on peut consommer jusqu'à dix grammes de spiruline en comprimés par jour selon ses besoins. Il faudra également veiller à commencer sa première cure doucement, une solution simple : 1 comprimé le premier jours, 2 le deuxième jour, 3 le troisième...

Pour la poudre procédez comme avec les paillettes. La poudre a un goût un peu plus fort, mais elle va bien dans les smoothie, la paillette se diluant lentement.

Une autre utilisation intéressante : La spiruline s'utilise en cosmétique.
Elle peut s'appliquer en masque directement sur la peau, ou mélangée avec de l'argile ou ce qu'il vous conviendra. Merci Marine pour ce devouement professionel sans faille! Selon certains témoignages, elle est également très bien en shampooing pour les cheveux bouclés, de là à dire que c'est grâce à sa forme spiralée, il n'y a qu'un pas, mais que je ne franchirai pas !

7. La spiruline bio ?

La spiruline bio arrive en force depuis le début 2018, date à laquelle le label bio a été admis pour les algues marines. La spiruline qui n'est ni une algue, ni marine, a suivi. La spiruline bio est possible à produire, mais la source d'azote est compliquée à obtenir. Tellement qu'il n'est même pas certain que le bilan carbone de la spiruline bio soit meilleur que celui de la spiruline dite conventionnelle.

La spiruline se nourrit de minéraux, comme les plantes. Il est simple de cultiver une plante bio, il faut mettre un peu de compost à son pied pour la nourrir. Les bactéries vont dégrader la matière organique et la transformer en minéraux. Pour la spiruline bio, c'est plus compliqué. Mettre un purin dans l'eau de culture, c'est amener des bactéries, des métaux lourds, et un goût assez... prononcé. Plein d'éléments qui ne vont pas dans le sens d'une production de qualité. C'est pour cela que les productions de spiruline bio industrielles que l'on retrouve dans le commerce n'ont en général pas très bon goût, et ne sont pas souvent de bonne qualité.

La spiruline non bio est produite avec une source d'azote que s'appelle l'urée, qui est synthétique, mais minérale, admise dans les cosmétiques bio car elle est saine. La spiruline bio et la spiruline non bio n'emploient ni l'une ni l'autre de traitements, pesticides, conservateurs, ou quoi que ce soit pour leur production.

A la spiruline de la côte bleue nous nous sommes engagés dans le cadre des programmes de recherche de la Fédération des spiruliniers de France, à travailler sur des méthodes bio alternatives qui permettraient d'obtenir des spirulines d'aussi bonne qualité que celle que nous produisons aujourd'hui (voire meilleure??) Nous avons commencé à petite échelle la production de spiruline bio, nous allons continuer nos essais en 2019 en espérant réussir à faire passer l'ensemble de notre production en bio, un bio qui correspond aux critères de qualité que nous voulons préserver.

8. Quels sont les dangers de la spiruline ?

La spiruline est un organisme aquatique, ce qui en fait un sujet à certains risques, surtout concernant la qualité de l'eau. Dans un communiqué l'Anses met en garde contre des éventuels risques de la spiruline :

« Dans le cadre de son dispositif national de nutrivigilance, des signalements d’effets indésirables susceptibles d’être liés à la consommation de compléments alimentaires contenant de la spiruline ont été rapportés à l’Anses. Ces signalements l’ont conduit à évaluer les risques associés à la consommation de ce type de compléments alimentaires. Dans l’avis publié ce jour, l’Agence souligne que les produits contenant de la spiruline peuvent être contaminés par des cyanotoxines, des bactéries ou des éléments traces métalliques. Dans ce contexte, elle recommande aux consommateurs de privilégier les circuits d’approvisionnement les mieux contrôlés. En dehors du risque de contamination, la spiruline ne semble pas présenter de risque sanitaire à de faibles doses. »

en savoir plus

• Les métaux lourds : Si l'eau dans laquelle la spiruline est cultivée contient des métaux lourds, il peut y avoir des métaux lourds dans la spiruline. C'est un organisme chélateur. L'avantage, c'est que si la spiruline n'en contient pas, elle va éliminer les métaux lourds que vous consommez au quotidien.
Pour ce qui est de notre consommation, nous n'utilisons l'eau du canal de Provence qui ne contient presque pas de métaux lourds. Nous faisons régulièrement des analyses de métaux lourds qui années après années montrent des résultats de qualité

exemple d'analyse des metaux lourds

• Le risque Bactériologique. La spiruline, si elle est mal séchée peut contenir des bactéries, comme tous les aliments. Pour éviter cela, toutes nos récoltes sont analysées. Un numéro de lot correspond à une analyse bactériologique. La spiruline qui pourrait présenter un risque n'est pas commercialisée. Un exemple d'analyse bactériologique :

exemple d'analyse bacteriologique

• La contamination par des algues toxiques, les cyanotoxines Des articles ont paru suite à la présence de microcystine dans les spirulines chinoises. Cet aspect a été traité dans l'avis de l'Anses. Le risque étant que les microcystines peuvent nuire au foie. Nous avons fait de nombreuses analyses et nous avons toujours eu des résultats négatifs.

Analyse des microcystines

Des analyses ont été effectuées sur les spirulines françaises au sein de la fédération des spiruliniers de France. Jamais le seuil de microcystine n'a été dépassé dans l'ensemble des analyses effectuées. Les producteurs de la fédération des spiruliners de France, effectuent désormais des analyses de microcystines sur recommandation de l'Anses.

L'Anses recommande des sources d'approvisionnement fiables. Et en l'état actuel des choses, la spiruline française est la plus respectueuses des normes de production et de qualité, et s'impose comme la source la plus fiable au regard des nombreuses spirulines industrielles chinoises ou indiennes que l'on retrouve un peu partout sur internet.

Le danger numéro 1 de la spiruline reste tout de même l'addiction à cette petite algue spiralée qui apporte souvent beaucoup !

9. Quels sont ses effets indésirables et les contre-indications ?

La spiruline peut avoir des effets indésirables, surtout quand on n'en a jamais consommée.
La spiruline est un aliment que l'on n’a pas l'habitude de consommer, très complet, mais c'est aussi un aliment différent. Il convient de débuter une première cure de spiruline en respectant un principe de précaution :commencer une cure en consommant très peu de spiruline (pas plus d'un gramme) et augmenter progressivement la dose. Chacun a sa bonne dose. Il faut adapter en fonction de son ressenti. Les effets indésirables ci-dessous restent rares si l'on respecte ce conseil, et dans presque tous les cas, ils disparaissent rapidement.

Les effets secondaires sont les suivants :

• Effet laxatif : Si l'on prend trop de spiruline et que le corps n'y est pas habitué. Notez au passage que nous avons quelques clients qui trouvent que cela a justement un effet formidable sur leur transit !

• Mal de crâne : La sensation d'avoir bu trop de café, un mal de crâne, voilà un retour fréquent pour les consommateurs qui n'ont jamais consommé de spiruline. Cet effet secondaire s'estompe alors après la première semaine passée.

• Des boutons : une réaction possible, qui dure seulement la première semaine

Très rarement :

• Mal de ventre : Dans certains cas, la spiruline peut provoquer des douleurs intestinales persistantes, des réactions plus ou moins fortes. Il se peut que vous soyez intolérants à la spiruline. Il n'y a pas de documentation réelle à ma connaissance sur la question de l'intolérance, mais par expérience, il y a certains consommateurs à qui la spiruline ne va pas convenir. Donnez votre sachet à un ami ! Mais rassurez-vous. La spiruline est cultivée depuis 50 ans, et la littérature ne relève pas de cas graves liés à sa consommation.

Les contre-indications sont les suivantes :

• La spiruline est très riche en fer. Ce qui en fait un formidable complément pour les personnes carencées, mais elleest donc peu recommandée en cas de taux de fer très élevés.

• La spiruline est une très bonne source de vitamine K. Une cuillère à café, c'est 50% des apports journaliers. Cette vitamine qui sert à la coagulation du sang et lutte contre l’ostéoporose, peut ne pas être recommandée dans le cas des certains traitements anticoagulants, dit AVK (anti vitamine K, comme le Previscan) au même titre que les choux ou les épinards. A voir avec son médecin.

• La spiruline est une source de protéine exceptionnelle, en quantité et en qualité puisque tous les acides aminés essentiels sont présents, dont la phénylalanine. Les personnes souffrant de Phénylcétonurie (maladie génétique rare) doivent donc se méfier !

Il y a donc quelques potentiels effets secondaires ou contre-indications, on a préféré tout lister ici pour être vraiment transparents, mais les bienfaits de la spiruline sont quand même bien plus nombreux !

Mais qui se cache derrière la Spiru Team ?

La Spiruline de la Côte Bleue est récoltée avec amour par Marine, Boris & Martin...
Lire plus

Et si vous veniez nous rendre
visite à la ferme ?

Nous avons un heure de visite hebdomadaire
Lire plus

Besoin de nous
joindre ?

Route des Bassins 13180 Gignac-La-Nerthe
Téléphone 06 14 56 92 70
spirulinedelacotebleue@gmail.com
Contactez-nous